Aide à domicile faire appel à une association spécialisée

Aide à domicile
L’aide à domicile est la solution la plus pratique pour tous ceux et celles qui souffrent de handicap partiel et ont ainsi besoin d’assistance dans leur quotidien. Grâce à cet accompagnement, les tâches qui peuvent sembler contraignante que ce soit pour eux ou pour leur famille sont prises en charge par un professionnel bénéficiant des compétences requises pour améliorer la vie des personnes en perte d’autonomie. Dans cet article, nous vous expliquons pourquoi le recours à une association est plus bénéfique que de faire appel à des indépendants.

Une solution sur-mesure pour les sujets dépendants

Une association aide à domicile est composée de personnel hautement qualifié pour proposer un accompagnement sur-mesure aux personnes du 3ᵉ âge et à celles qui vivent une situation ponctuelle ou permanente de perte d’autonomie. Sans assistance, la vie de ces sujets peut vite devenir pénible. Les gestes les plus anodins du quotidien sont un véritable parcours du combattant comme aller aux toilettes, boire, manger, préparer ses repas, prendre une douche, etc. Certaines familles optent pour l’internement en y voyant la solution idéale pour offrir à la personne concernée un soutien permanent.

Cependant, cette démarche implique un investissement qui n’est pas des moindres, sans compter qu’elle peut être perçue par la personne à mobilité réduire comme un abandon avec des conséquences psychologiques très lourdes. Voilà pourquoi les associations d’aide à domicile apparaissent comme la meilleure alternative. Le sujet peut rester dans la maison où il a toujours vécu et bénéficier simultanément des soins qu’on retrouve dans les EHPADs. Au-delà des traitements médicinaux, il va également pouvoir obtenir une assistance psychologique et un réconfort essentiel pour avoir une bonne qualité de vie. De plus, chacun reçoit les services dont il a besoin conformément à son état de santé et à son niveau d’autonomie.

Pour plus d’infos, rendez-vous sur www.adiam.net.

Les éléments à considérer avant de choisir une association

Avant de décider quelle association choisir, vous devez définir vos besoins ou plutôt ceux de la personne concernée qui est généralement un membre proche de la famille. Un organisme compétent doit compter parmi ses équipes du personnel spécialement formé pour ce type d’intervention. Les qualifications et les années d’expériences sont alors des critères déterminants pour identifier une associée digne de votre confiance. Ces professionnels connaissent parfaitement les soins dont une personne dépendante a besoin et l’importance qu’elle donne à rester chez elle. Voici quelques informations que vous devez rassembler à propos de l’association :

  • L’expérience
  • Les domaines d’intervention
  • Les certificats et autres brevets
  • Les soins proposés

Déterminez alors avec précision les services d’aide à domicile spécifiques pour le membre de votre famille qui a besoin d’assistance. Par exemple, si votre papa est alité, assurez-vous que le professionnel qui vous sera envoyé est capable d’effectuer un transfert sécurisé du lit vers le fauteuil roulant. Si la personne à mobilité réduite est un jeune adulte, faire appel à un assistant qui a uniquement l’habitude de traiter des seniors et qui ignore les exigences réelles d’un sujet moins âgé pourrait aggraver sa condition psychologique.

Les principaux services proposés par les associations

Une association d’aide à la personne, comme adiam par exemple, propose différents types de prestations. La majorité d’entre elles répondent à des besoins communs, même si vous pouvez également solliciter des services plus spécifiques. Un professionnel doit alors aider à la préparation des repas en tenant compte du régime alimentaire suivi par le sujet assisté. Il est aussi tenu d’aider à la consommation des plats préparés. Dans certain cas, il doit même faire les courses.

L’aide à la prise de médicaments figure en tête de liste des services demandés. Ensuite, si la personne concernée est incapable de faire sa toilette elle-même ou qu’elle a besoin d’une assistance plus ou moins marquée pour s’habiller, cette prestation doit être assurée avec beaucoup de soin et dans le respect de l’intimité de l’autre. En dehors des services d’assistance physique et rapprochée, le professionnel exerçant dans une association d’aide à la personne peut être amené à entreprendre des démarches administratives et à payer des factures.

Installer un monte escalier chez soi
Quelles solutions pour prévenir les chutes chez les personnes âges ?